MONTHELIE 1ER CRU « LES DURESSES » 2017

Étymologie

|  Les Duresses font parties de ces lieux-dits dont on ne trouve encore aujourd’hui pas d’explication originelle. Peut-être un petit peu de dureté dans les vins !

Situation

|  Un premier cru de Monthelie à l’opposé des autres (situés entre Volnay et le village). Les Duresses sont de l’autre côté de la vallée, à l’entrée de la faille d’Auxey-Duresses, dans le prolongement des Duresses d’Auxey-Duresses.

Surface

|  23,35 ares.

Caractère

|  D’un éclat vif à reflets violacés, ce pinot noir est haut en couleur. La griotte, le noyau de cerise sont avec la fraise des bois, la groseille, la framboise, ses accents habituels. Quelques notes animales et épicées complètent ce bouquet. Beaucoup d’étoffes en bouche. Sous une chair délicieuse apparaissent des tanins un peu austères dans leur jeunesse mais qui, à maturité laissent place à une structure concentrée et goûteuse, d’une passionnante complexité.

Conseils du sommelier

|  Massifs, ses tanins lui donnent une étoffe et une carrure solide, puissante et de grande longévité. Vin pour carnassiers, le Monthelie 1er Cru Les Duresses opte pour le gibier, en raison de ses notes giboyeuses, surtout sur les vins évolués. Côte de bœuf, agneau braisé ou en sauce brune, il s’associe à toutes ces viandes musquées et aux fi bres solides. Il est à l’aise sur tous les fromages de vache et de caractère, en particulier l’Epoisses et l’Ami du Chambertin.

Temp. de service

|  Entre 15 et 17°C.

Conservation

|  Il faut savoir attendre un peu, mais il se conserve 10 ans sans problème et plus selon les millésimes.