MONTHELIE 1ER CRU «LE MEIX BATAILLE» 2017

Étymologie

|  Le Meix est, dans le haut moyen-âge, un ensemble de bâtiments inclus dans une exploitation agricole de taille conséquente. Au XVIe siècle, ce meix appartenait à la famille Bataille que l’on retrouve siégeant au parlement de Bourgogne. L’un des membres de cette même famille fut capitaine au Château de La Rochepot, situé à quelques kilomètres de Monthelie, en suivant la vallée vers le Sud-Ouest.

Situation

|  Au balcon des premiers reliefs de Monthelie, exposés Sud, pittoresquement blotti contre l’arrondi de Volnay.

Surface

|  41,72 ares.

Caractère

|  Une bouteille de « Meix Bataille » possède de la richesse, du corps et de la mâche.
Sa structure est nettement charpentée. Rondeur et élégance se confondent sous la même puissance délicatement tannique. Une robe éclatante, vive, lumineuse. Cette flamme annonce des arômes de fruits rouges (cerise, groseille), de fruits noirs (cassis, mûre). Truffe, cuir et épices avec l’âge.

Conseils du sommelier

|  Il réussit une synthèse parfaite entre carrure et texture charnue.
C’est pourquoi il s’impose sur toutes les viandes giboyeuses, qui apprécient sa grande intensité aromatique et ses notes animales dans les millésimes évolués. Gibiers à poils ou à plumes, il préférera les viandes rôties, mais s’accommodera sans rechigner des civets et belles sauces au vin. Les volailles musquées et laquées seront également flattées, car ses tanins virils donneront une structure à cette chair très aromatique et délicatement texturée. Il s’accommode de fromages aux saveurs fortes.

Temp. de service

|  Entre 15 et 17°C.

Conservation

|  8 à 10 ans et plus selon les millésimes.